Quelles sont les étapes à suivre pour réaliser l’audit SEO d’un site web ?

Un audit SEO est une démarche souvent négligée pour un site web et pourtant, il permet de faire une évaluation globale de la qualité de son site. Réaliser un audit SEO passe souvent par un expert en référencement naturel. Néanmoins, on peut toujours, aborder quelques étapes de cette étude. 

L’audit SEO d’un site web : un levier efficace en référencement naturel

Source image : pixabay

C’est bien connu, le référencement naturel ressemble à toutes les techniques et méthodologies visant à promouvoir un site internet et à améliorer son positionnement. Lorsqu’on souhaite mesurer le positionnement d’un site web ainsi que ses performances, il faut faire un audit SEO. 

Un audit SEO permet alors d’avoir une vision globale sur la qualité de son site internet. Par définition : 

  • Un audit SEO est un processus d’identification des défaillances d’un site web.
  • Un audit SEO permet d’identifier tous les blocages empêchant un site de se classer sur Google.
  • Un audit SEO permet de diagnostiquer et de scanner le site web en s’appuyant sur les fondamentaux du SEO : indexation, contenu web, mot clé, liens, etc.

Comme il s’agit d’un audit, on réalise alors un diagnostic complet de la stratégie SEO du site web en évaluant les points forts et les points faibles et en apportant des solutions d’amélioration.

Si le site possède des liens toxiques ou s’il ne reçoit pas de trafic organique, il faut faire faire un audit SEO et comprendre ces différents blocages. 

L’audit SEO d’un site web : ce qu’il faut analyser

En audit SEO, on réalise une sorte de scan général :

  • Des pages.
  • Des mots clés.
  • Des liens.
  • De l’aspect technique du site.
  • Du contenu web.

Un audit SEO permet donc d’identifier les blocages et les solutions adéquates. Il faut alors ; 

  • Connaître les taux de crawl.
  • Étudier les mots clés.
  • Étudier les positions des mots-clés de la concurrence.
  • Se concentrer sur la technique de votre site.
  • Faire un audit du contenu.
  • Étudier les backlinks.

Le taux de crawl permet de savoir comment les moteurs de recherche lisent le site internet. Le crawl correspond au nombre de pages du site auditées par les robots et par Google. Les moteurs de recherchent s’appuient sur  certains critères pour « crawler » les sites :

  • Le contenu.
  • La navigation.
  • La vitesse de chargement.
  • Les mots clés.

Ensuite, l’analyse de mot clé est indispensable pour savoir vers quoi on s’oriente. Il faut alors définir 10 mots clés pertinents sur lesquels on veut être positionné. 

Il faudrait également analyser les positions des mots clés en regardant par exemple les stratégies de positionnement des concurrents. Comme astuces : 

  • Étudier les mots clés utilisés par les concurrents directs.
  • Identifier les points forts des mots clés.
  • Identifier de nouveaux mots clés.

Donc tout l’ensemble de la stratégie de référencement du site doit être pris en compte en audit SEO. 

Il faut aussi réviser : 

  • Les balises titre.
  • Les méta-descriptions.
  • La structure du contenu.

L’audit SEO d’un site web : les backlinks et le contenu

Le contenu web doit aussi faire l’objet d’une révision pour déceler les problèmes : 

  • Les contenus doivent être de qualité.
  • Les contenus doivent être conformes aux exigences des robots et des internautes.
  • Les contenus doivent être uniques et sans duplicate.

Concernant l’audit des backlinks, il s’agit là d’une grande ligne. Il faut analyser les liens externes qui pointent en direction de son contenu web. Dans ce cas, on doit évaluer les forces et les faiblesses des backlinks grâce aux outils spécifiques comme : 

  • Le Trust flow.
  • La Citation flow.
  • Ahrefs.
  • Majestic SEO.

 

Bref, l’audit SEO donne lieu à de nombreux avantages, car il permet d’améliorer la stratégie de référencement naturel du site, de faire une mise à jour du contenu et des mots clés en vue d’obtenir un bon positionnement du site. 

Source image à la une : pixabay